All Posts by Marine

About the Author

En ce moment, Marine doit être encore en train de faire des recherches et de rencontrer des professionnels. Tout cela pour un objectif: t'apprendre à vivre sereinement ta grossesse et ta maternité.

Mar 11

Clampage tardif du cordon ombilical: tous les bénéfices pour bébé.

By Marine | Blog

Bonjour chère maman!

Aujourd’hui j’avais vraiment envie de te parler du clampage tardif du cordon ombilical à la naissance. Tu peux penser que c’est un détail, mais c’est bien pour ça que je suis là, te montrer tous les détails possibles pour personnaliser ta grossesse et ton accouchement.

Si tu me suis depuis quelques temps, tu as déjà entendu parler du projet de naissance. Si ce n’est pas encore le cas je t’invite vraiment à jeter un oeil à l’article que j’ai fais sur le sujet. Car j’espère vraiment te faire plusieurs articles comme celui d’aujourd’hui qui vont te permettre de peaufiner un peu ce projet avec de nouvelles idées que tu ne connaissais peut être pas.

Pour en revenir au clampage du cordon je vais t’expliquer ce qu’est, ce fameux « clampage tardif ». Mais aussi comment ça fonctionne et les bénéfices chez les bébés à terme et prématurés. Il y a aussi une autre alternative à connaître quand ce n’est pas possible et qui fonctionne tout autant.

Clampage tardif du cordon ombilical: tous les bénéfices pour bébé.

Qu’est-ce que le clampage tardif du cordon?

Comme tu le sais quand bébé est né, il est posé sur ton ventre et à ce moment là on demande souvent au deuxième parent s’il veut couper le cordon.

Clampage tardif du cordon ombilical: tous les bénéfices pour bébé.

Les nouvelles recommandations préconisent de ne pas couper le cordon ombilical de suite, mais de le laisser intact quelques minutes, de l’ordre de 1 à 3 minutes. Puis ensuite seulement de le clamper et de le couper. Et ça n’empêche pas un des parents de le couper par la suite, simplement de ne pas le faire tout de suite après la sortie de bébé.

L’objectif est de laisser le sang encore présent dans le placenta et le cordon de s’acheminer jusqu’à bébé et de ne pas le priver de ce qui normalement doit lui revenir.

En coupant le cordon immédiatement, on prive ton bébé de 80 à 100mL de sang et de 20 à 30 mg/Kg de fer. Quand on sait tous les changements hémodynamiques que ton bébé doit mettre en place dans ces premiers jours et mois de vie, c’est dommage de lui compliquer la tâche encore plus.

C’est pourquoi depuis 2009, l’Organisation Mondial de la Santé (OMS) recommande le clampage tardif du cordon entre 1 à 3 minutes après la naissance.

Ce n’est pas encore fait dans beaucoup de maternités automatiquement, mais ça vient. C’est pourquoi tu peux prendre les devant et le proposer dans ton projet de naissance.

Comment ça fonctionne?

Clampage tardif du cordon ombilical: tous les bénéfices pour bébé.
  • La quantité de sang transfusée est proportionnelle au temps de clampage: Plus tu tardes à clamper le cordon ombilical, plus ton bébé reçoit de sang. Si tu clampes et coupe le cordon à 3 minutes après l’accouchement on estime qu’il y entre 50 et 78% du sang restant qui est parvenu à bébé.
  • Les contractions utérines interviennent à hauteur de 50% dans le transfert du sang: Les contractions viennent compresser le placenta et propulser le sang vers bébé.
  • L’artère ombilicale se vasoconstricte (se ressert) rapidement et empêche le retour du sang de bébé au placenta.
  • La respiration spontanée et les premiers cris permettent d’instaurer une pression négative favorisant l’afflux sanguin du placenta vers bébé. C’est donc très important lors d’une césarienne de laisser cette respiration commencée avant de couper le cordon, car le plus souvent il n’y a pas ou peu de contractions.
  • La position optimale de ton bébé à ce moment là c’est sur ton ventre ou 10cm au dessus de toi ou en dessous. On essaie de ne pas mettre bébé à plus de 40-60cm au dessus de l’insertion du placenta car forcément ça n’aide pas…

Les bénéfices chez les bébés à terme

Clampage tardif du cordon ombilical: tous les bénéfices pour bébé.

C’est bien joli mais si je ne te dis pas pourquoi c’est super de faire le clampage tardif, ça ne te sert à rien!

Alors voilà la liste de tous les bienfaits pour ton bébé, si c’est un bébé né à terme:

  • Amélioration de l’hématocrite: En recevant ce sang, ton bébé a plus de globules rouges circulant dans son sang. Les globules rouges transportant l’oxygène, c’est un vrai plus. Et ça n’augmente pas la viscosité du sang, donc la circulation sanguine reste bien fluide, c’est très important.
  • Amélioration du statut ferrique à 4-6mois: Le fer est contenu dans l’hémoglobine qui constitue elle même les globules rouges. Donc plus de sang = plus de fer aussi.
  • Prévient l’anémie du nourrisson à 6 mois et 1 an: Comme je te l’ai dit ton bébé va devoir faire plusieurs changements physiologiques au niveau de sa circulation sanguine au cours des premiers mois. Et ce n’est pas la peine de le priver de ces 100mL de sang supplémentaires, vu tout le travail que son petit corps va devoir mettre en place.

Les bénéfices chez les prématurés

Clampage tardif du cordon ombilical: tous les bénéfices pour bébé.

Oui le clampage tardif est recommandé pour tous les bébés même si c’est un prématuré! C’est même le prématuré qui en tirera le plus bénéfice. Un bébé qui naît avant terme à plus de mal à s’adapter au monde extra-utérin, c’est pour ça qu’on le prend en charge rapidement, et qu’on l’aide autant que possible à faire cette transition.

En plus de tous les bénéfices qu’un bébé à terme pourrait avoir, voici tout ce que va en tirer en plus un prématuré:

  • Une diminution de la mortalité et morbidité néonatale
  • Une diminution du risque de transfusions en postnatal
  • Une stabilité hémodynamique
  • Une diminution du risque d’hémorragies intraventriculaires
  • Une diminution du risque d’entérocolites ulcéro-nécrosantes
  • Une diminution du risque de sepsis tardifs
  • Une diminution des dysplasies bronchopulmonaires

C’est beaucoup de mots compliqués, mais je t’assure c’est une vraie opportunité à saisir de pouvoir tenter d’éviter ces complications!!!

Une autre alternative possible

Clampage tardif du cordon ombilical: tous les bénéfices pour bébé.

Le truc, c’est que peut être ton bébé prématuré ou non n’aura pas la possibilité d’attendre ces quelques minutes avant d’être pris en charge. Il se peut qu’il ait besoin d’aide à « démarrer » comme on dit. Et pour ça les sages-femmes et pédiatres vont peut-être devoir te le prendre un instant pour le désencombrer et lui permettre de respirer.

Dans ce cas le clampage tardif n’est plus possible mais tu peux opter pour une alternative qui a fait ses preuves également. Il s’agit de la traite du cordon, aussi appelé « milking ». Le but est de venir comprimer le cordon et de glisser du placenta vers bébé pour envoyer le sang activement et donc rapidement à bébé. Les bénéfices sont les même, et c’est fait en 20 secondes, donc on peut vite couper le cordon et s’occuper de bébé!

J’espère que ces informations chemineront dans ton esprit ;p

Non vraiment j’espère t’avoir appris des choses et maintenant à toi de voir si cela t’intéresse ou non pour ton accouchement 🙂

Ca m’intéresse de savoir si tu connaissais déjà cette méthode de clampage tardif? Et si tu savais que tu pouvais le mettre dans ton projet de naissance? N’hésites pas à me le dire en commentaire!

A plus dans un prochain article,

Marine GBR

Fév 25

Quand partir pour la maternité: 7 raisons

By Marine | Blog

Bonjour chère maman!

Je t’avais expliqué dans un précédent article sur l’Haptonomie que les mamans qui savaient quand partir pour la maternité, étaient plus sereines. Plus le moment de l’accouchement approche plus tu stresses.

départ à la maternité: 7 raisons

Quand dois-tu partir? Est-ce normal d’avoir des contractions avant le terme? La date du terme est passée, que dois-tu faire? Tu perds du sang, ton bébé va t-il bien? Tu as perdu le bouchon muqueux, vas-tu accoucher dans l’immédiat?

Une multitude de questions vont venir envahir ton esprit. Et c’est tout à fait normal. Mais il serait plus utile de pouvoir te reposer tranquillement un maximum avant le jour J, qu’est-ce que tu en penses?

Je vais donc essayer de répondre à tes questions dans cet article. Si il te reste des questions à la fin, n’hésites pas à me les poser dans les commentaires, j’y répondrai. Il y a forcément d’autres mamans qui se les posent également, il n’y a pas de questions bêtes.

1. Les contractions utérines

départ à la maternité: 7 raisons

Je ne t’apprends rien en te disant que ce sont les contractions qui vont modifier ton col et permettre de pousser bébé vers la sortie le moment venu. Par contre il est important de savoir qu’on peut ressentir des contractions même si ce n’est pas encore l’heure d’accoucher.

Ca peut être un peu avant la date du terme, quelques jours après si bébé prend son temps, mais aussi plus tôt pendant ta grossesse. Si tu ressens des contractions il faut que tu détermines le contexte dans lequel tu te trouves, avant de partir à la hâte pour la maternité.

Sois attentive…

  • Au nombre de semaine de grossesse, appelé « âge gestationnel » dans notre jargon,
  • A la régularité des contractions. Toutes les combien de minutes reviennent-elles?
  • A leur intensité. Est-ce que ce sont des contractions qui nécessitent de s’arrêter et de souffler un peu, ou sont-elles très légères?

Si tu es au terme de ta grossesse, que les contractions reviennent toutes les 5 minutes pendant 2 heures, alors tu peux aller à la maternité. Les sages-femmes te diront si le travail à bien commencé ou si tu peux rentrer encore un peu chez toi.

Si tu te trouves avant 37 semaines de grossesse, que tu ressens 10-15 contractions par jour toutes les 5 minutes tu peux aussi aller à la maternité. D’autant plus si tu sais que tu es à risque d’accoucher prématurément. On l’oublie souvent mais à partir de 25-26 semaines de grossesse ton bébé est dit « viable ». Ce qui veut dire que tu peux accoucher n’importe quand à partir de ce moment là, et que ton bébé peut vivre (il sera pris en charge dans le service de néonatalogie, pour l’aider à s’acclimater à son nouvel environnement).

2. Perte de liquide amniotique

départ à la maternité: 7 raisons

La rupture de la poche des eaux peut se faire à n’importe quel moment: avant le début du travail, pendant le travail, ou pas du tout (oui un bébé peut naître dans sa poche des eaux, on dit qu’il est couronné, ça porte chance, mais c’est très rare).

La rupture de cette poche est semblable à une bouteille d’eau de 2L qui se vide d’un coup sur toi. On parle alors de rupture franche. Tu peu aussi perdre les eaux de façon plus discrète, tu ressens alors un filet d’eau qui coule en continu et que tu ne peux pas retenir. On dit que la poche est alors juste fissurée.

Quoi qu’il en soit si tu perçois l’un ou l’autre c’est une bonne raison pour te rendre à la maternité. Les sage-femmes te diront si le travail à commencer ou non. Mais pas de panique si tu n’as pas encore de contractions ce n’est pas une urgence en soit. Prends le temps de confier tes enfants si tu en as déjà. Et rends toi à la maternité tranquillement surtout si c’est un 1er enfant.

Tu peux avoir plusieurs teintes de liquide amniotique, et voici ce qu’elles signifient.

  • Clair = tout va bien, tout est normal.
  • Rose = ton col utérin est en train de se modifier et peut saigner un petit peu ce qui vient teinter le liquide. Ce n’est pas le sang de ton bébé. Il n’y a aucun problème dans ce cas.
  • Vert= Le liquide vert ou un peu foncé est le signe que ton bébé à déjà éliminer du méconium dans sa poche. Ca arrive quand le terme est dépassé, si il y a eu une infection, si bébé se présente par le siège, ou qu’à un moment il y a eu de moins bons échanges placentaires.

Dans tous les cas rends toi à la maternité quand tu perds les eaux, on te demandera si tu as remarqué la couleur du liquide, et comme pour chaque maman une séance de monitoring sera faite pour voir comment va bébé, et comment sont tes contractions.

3. Perte de sang

départ à la maternité: 7 raisons

Par pertes de sang j’entends, de vraies pertes sanglantes, rouges ou noires, avec ou non des caillots. Rien à voir avec des pertes teintées roses comme expliqué dans le paragraphe au dessus.

A 32 semaines de grossesse, tu as normalement une échographie. l’un des objectifs de cette écho est de voir où le placenta s’est inséré dans ton utérus. Et parfois il arrive qu’il soit inséré vers le bas, ce qui favorise les saignements.

Il est possible donc que tu remarques ces pertes sanguines avant l’échographie de 32 semaines. Car à 28, 30 et 32 semaine de grossesse, il y a une poussée de croissance de ton bébé, qui peut venir appuyer sur le placenta bas inséré et engendrer des saignements.

Les saignements peuvent venir du col de l’utérus également.

Dans tous les cas si tu remarques que tu saignes, appelles ta maternité, et décris l’aspect et la quantité de tes pertes. Les sages-femmes te diront sûrement de venir faire un contrôle. Avec un examen, une échographie, et un monitoring elles pourront te dire de quoi il s’agit et ce qu’il convient de faire.

4. Tu ressens moins ton bébé bouger

départ à la maternité: 7 raisons

Tu peux commencer à sentir les premiers mouvements de ton bébé vers la 20 semaine de grossesse, on parle souvent du 4ème mois de grossesse. Si c’est un premier enfant, pas de panique, les mouvements de bébé sont parfois compliqué à différencier/ à sentir au début car tu n’as encore jamais ressentie pareille sensation!

Le plus important est de ressentir régulièrement bouger ton bébé, à partir du moment où tu as ressentis les premiers mouvements perceptibles.

Un bébé qui ne bouge plus, ou moins ça arrive. Parfois c’est simplement qu’il fait une grande pause et qu’il dort. Parfois les mouvements sont moins francs que d’habitude, c’est peut-être que ton bébé s’est tourné différemment. Mais il est possible qu’il ne bouge plus, ou plus beaucoup pour d’autres raisons, plus problématiques ( fatigue, moins d’oxygène, etc.).

Heureusement le plus souvent c’est une fausse alerte et tout va bien. Mais si jamais tu trouves que les mouvements de ton bébé sont trop faibles par rapport à d’habitude, tu peux aller à la maternité, et un contrôle monitoring de 30 minutes permettront d’être fixée.

Avant d’envisager de partir à la maternité il y a quelques petites choses à faire qui pourront t’éviter un aller retour pour rien.

  • Allonges toi et mets toi sur le côté gauche. Ca permet d’augmenter le retour veineux et donc d’augmenter l’oxygénation de ton bébé. Quand tu fais du sport l’oxygène est primordial pour continuer de courir par exemple. Pour ton bébé c’est pareil, peut-être que tu étais dans une position fatigante pendant un moment et que lui aussi soit un peu épuisé, il se repose. Te mettre sur la gauche peut donc l’aider à se mobiliser de nouveau.
  • Stimules ton bébé, en stimulant ton ventre. S’il dormait, tu viens de le réveiller. Il risque de te faire savoir que ça ne lui plaît pas, mais toi tu seras rassurée 😉
  • Pratiques la respiration ventrale. Expire en rentrant le ventre le plus possible, inspire en le gonflant. Ces mouvements de ton ventre associer a une bonne respiration favorise les mouvements de bébé!

Si ces exercices ne te permettent pas de sentir de nouveau ton bébé bouger, cela ne veut pas forcément dire qu’il y a un problème, mais dans le doute, pas de doute, vas à la maternité faire un petit contrôle. Ne sois pas gênée de risquer d’y aller pour rien, c’est un contrôle que l’on fait tous les jours sur plusieurs mamans, et ça permet de rassurer tout le monde.

5. Tu as de la fièvre

départ à la maternité: 7 raisons

Oui faire de la fièvre est un motif pour te rendre à la maternité. Comme tu commences à le comprendre, ce n’est pas forcément pour aller accoucher qu’on se rend à la maternité. Pourquoi la fièvre, même toute petite, est importante à signaler?

Quand tu dis à une sage-femme que tu fais de la fièvre (à partir de 38°C), voilà à quoi elle pense:

  • Soit c’est indépendant, mais j’en sais rien.
  • Soit c’est un signe de la listériose, il faut vérifier.
  • Soit c’est peut-être un signe d’infection urinaire basse ou haute, c’est facile de le savoir mais super important à dépister.
  • Ca peut faire augmenter le battement cardiaque du bébé.
  • Ca peut provoquer le début du travail dans certains cas.

Et tout ça se vérifie très simplement si tu viens à la maternité. Si jamais il y a un problème, on peut le régler rapidement sans qu’il y ait de conséquences, ce sont des situations fréquentes. Et peut-être que rien de tout ça ne va se passer, pas grave, tout le monde est rassuré et tu rentres chez toi très vite.

6. Symptômes de pré-éclampsie

départ à la maternité: 7 raisons

La pré-eclampsie, pourquoi je te parle de ça? C’est vrai quoi, si tu as une tension élevée pendant la grossesse, tu es déjà au courant, ce n’est plus une découverte. Pourtant ça arrive qu’il y ait une poussée hypertensive en fin de grossesse alors que tu n’as rien eu auparavant.

Du coup on sait jamais, par précaution je te donne les symptômes clé qui doivent t’alerter. Si jamais tu les ressens appel ta maternité et les sages-femmes te recommanderont de venir faire un petit contrôle pour vérifier.

Voici les symptômes d’une hypertension, signe d’un risque de pré-éclampsie:

  • Maux de tête: la douleur est frontale
  • Augmentation de la tension (forcément je viens te le dire ^^)
  • Bourdonnements d’oreilles
  • Des tâches blanches/noires au niveau de la vue, vision trouble.

7. Symptôme de cholestase

départ à la maternité: 7 raisons

La cholestase est moins connue. En même temps elle est très rare! Mais les symptômes sont tellement spécifiques, que les connaître ont toujours été très utiles aux quelques unes qui l’ont rencontré. Elles ont pu filer directement à la maternité, et la prise en charge a pu se faire le plus rapidement possible.

La cholestase c’est quand la bile de ton foie n’arrive plus à s’évacuer normalement, ou moins bien. Ca peut-être du à une infection, ou des calculs par exemple. On sait la prendre en charge, mais faut-il encore que tu te rendes compte d’un soucis, alors voilà les symptômes.

  • Démangeaison des mains et des pieds
  • Puis les démangeaisons peuvent se généraliser à tout le corps
  • C’est insomniant également.

Si ces symptômes de démangeaisons apparaissent, rends toi à la maternité pour faire un bilan.

J’ai fais le tour des 7 raisons qui peuvent t’indiquer de partir pour la maternité. J’espère que ça te sera utile. Prends des notes ou imprimes le, se sera plus facile le jour où tu te poseras de nouveau ces questions 😉

Si tu as d’autres questions, ou si je n’ai pas été assez claire, dis le moi en commentaire.

On se retrouve dans un prochain article, à bientôt.

Marine GBR

Jan 30

Ton super pouvoir de femme enceinte: Ton Alimentation

By Marine | Blog

Bonjour chère maman!

Ça fait un moment qu’on a pas parlé de nutrition et d’alimentation pendant la grossesse. Pourtant je n’exagère pas en te parlant de super pouvoir!

Une mauvaise alimentation peut avoir un effet dévastateur sur la santé de ton bébé mais elle aussi responsable de nombreuses malformations. En revanche une bonne alimentation riche en tous les nutriments essentiels permet le développement optimal de ton bébé et lui assure une bonne santé sur le très long terme (oui une maladie grave à l’âge adulte peut être favorisé par une mauvaise alimentation durant la grossesse!).

La grossesse c’est LE SEUL moment de ta vie où tu as autant de pouvoir sur la santé et le développement de ton enfant. Et ça peut de monde s’en rend compte. Une fois né, son environnement, et ce qu’il mangera ne sera pas aussi certain. Car dans ton ventre, son environnement c’est toi et seulement toi!

Ce qui est encore mieux, c’est que ce n’est vraiment pas compliqué, et à la portée de toutes d’avoir une alimentation variée et équilibrée.

Ton super pouvoir de femme enceinte: Ton Alimentation

Les Essentiels:

L’idée ce n’est pas de manger deux fois plus pour donner un maximum à votre bébé, comme on entend souvent répéter. Mais au contraire de manger deux fois mieux, pour lui. C’est le moment parfait dans ta vie de te poser, de faire le point sur tes habitudes alimentaires et de les adapter si nécessaire. C’est LE moment de faire une mise à jour nutritionnelle 😉

En réalité tu vas pouvoir manger plus qu’un adulte normal. On considère qu’une augmentation de 250 kcal par jour est l’idéal. Et elle doit correspondre à l’ajout d’un fruit, d’un légume et de 2 laitages supplémentaires.

Pour optimiser ton super pouvoir, il nous faut parler de nutriments, de graisses, de vitamines, d’hydratation, de produits toxiques, de junk food, et autres. C’est très vaste, mais pas très compliqué tu verras.

Aujourd’hui je vais te parler de vitamines! Elles sont super importantes et pas toujours évidentes à trouver dans nos habitudes alimentaires. Souvent on nous prescrit des compléments alimentaires pendant notre grossesse pour en avoir suffisamment. Profites en pour t’habituer à les inclure dans tes repas pour ne plus jamais être en carence.

Si tu veux en savoir plus après cet article, j’ai écrit un guide nutrition où j’aborde l’essentiel des autres sujets utiles à une bonne alimentation pour protéger ton bébé. Reçois le dans ta boîte mail via le formulaire juste en dessous. Et reste à l’affût des prochains articles sur le sujet 😉

Faire le plein de vitamines!

Ton super pouvoir de femme enceinte: Ton Alimentation

Les folates ou vitamine B9

On l’appel aussi acide folique, et c’est la plus importante au début de grossesse!!! Elle permet la synthèse de l’ADN, la division cellulaire et le développement cérébral. Une carence en vitamine B9 c’est empêcher la bonne constitution cérébrale, de la moelle épinière et de tout le système nerveux de ton bébé qui se fait au tout début de la grossesse.

Pas de panique nous sommes 75% des femmes à avoir des apports nutritionnels d’acide folique insuffisants. C’est pour cela que ta sage-femme ou gynécologue va te prescrire d’office des compléments lors de ta première visite.

Le mieux est de savoir où la trouver au naturel. Les légumineuses (lentilles, pois) et les légumes à feuilles (choux, épinards) sont les sources alimentaires les plus riches en vitamine B9.

Exemples d’aliments riches en Vit B9:

  • Épinards cuits
  • Melon frais
  • Avocat frais
  • Brocolis cuit
  • Laitue crue
  • Oeuf dur
  • Haricot blanc cuit

La vitamine B12

Ton super pouvoir de femme enceinte: Ton Alimentation

Comme toute vitamine elle est essentielle. Mais elle est uniquement d’origine animale! Si tu as un régime végétarien, végétalien ou vegan, il est super important que tu préviennes le professionnel qui suit ta grossesse car tu es certainement en carence de vitamine B12. Ta sage-femme ou ton gynécologue va te prescrire un complément de cette vitamine tout simplement.

Je le redis, mais bien sur, que les régimes végétarien, végétalien et vegan sont compatibles avec la grossesse. Simplement il faut surveiller certaines carences de nutriments et vitamines disponibles uniquement dans les produits animaliers.

Si tu es concernée, où que tu te posais des questions sur la compatibilité de ces régimes avec la grossesse, je t’ai déjà écrit un article sur le sujet, tu peux le lire en cliquant ici 😉

Exemples d’aliments riches en Vit B12:

  • Les abats
  • La viande
  • Les poissons
  • Le fromage
  • La volaille et le gibier

La vitamine D

Ton super pouvoir de femme enceinte: Ton Alimentation

La vitamine D est essentielle au développement du squelette de bébé. Elle permet aussi une meilleure absorption du calcium et du phospore, de réduire le diabète gestationnel et de booster le système immunitaire de ton bébé.

On peut en bénéficier de 2 façons:

  • Via les rayons du soleil, notre peau capte les rayons et les utilise pour produire sa propre vitamine D. Donc n’hésites pas à sortir 15-20 minutes par jour pour en bénéficier.
  • Sinon tu la trouveras dans ton alimentation, surtout dans les poissons gras, comme la fameuse huile de foie de morue.

Pour autant trois quart de la population est en déficit de vitamine D, même les habitants du Sud! C’est pour cela que tu te verras sûrement proposer vers le 6ème-7ème mois de grossesse une ampoule unique de Vit D. C’est la période où ton bébé grandit le plus et fabrique son ossature, il va donc se servir dans tes réserves pour faire son propre stock. Il est important d’en avoir suffisamment pour tous les deux.

Exemple d’aliments riches en Vitamine D

  • Oeufs durs
  • Saumon cuit à la vapeur
  • Thon naturel
  • Beurre doux

Le fer

Ton super pouvoir de femme enceinte: Ton Alimentation

Le fer est un ingrédient clé pour la formation des globules rouges. Enceinte ton volume sanguin va augmenter, normal tu vas devoir alimenter un deuxième petit habitant qui a lui aussi besoin de sang, et donc de globules rouges pour se développer correctement.

C’est via le sang et le cordon ombilical que tous les échanges entre toi et ton bébé se font. Tu comprends bien à quel point un bon taux de fer est primordial 😉

Nous ne sommes pas toutes carencées, on le trouve facilement dans notre alimentation si elle est variée et équilibrée. Durant ton suivi de grossesse, tu vas faire plusieurs prises de sang et le fer est régulièrement surveillé. Sois tranquille si jamais il te faut un complément ta sage-femme ou ton gynécologue ne manquera pas de t’en informer. Il est très probable que ton alimentation te suffise.

Exemple d’aliments riches en Fer:

  • Chocolat noir 40% (minimum)
  • Abricot séché
  • Haricots blancs
  • Boeuf, rosbif, rôti
  • Crevette cuite
  • Céréales: quinoa, flocons d’avoine
  • Légumineuses: lentilles, tofu
  • Oléagineuse, graines, épices

L’iode

Ton super pouvoir de femme enceinte: Ton Alimentation

L’iode permet le fonctionnement normal de notre thyroïde. Durant la grossesse les besoins de cette dernière augmentent donc une carence en iode n’est pas la bienvenue du tout!

La thyroïde ayant un rôle dans beaucoup de mécanismes hormonaux de notre corps, il est important de suivre son bon fonctionnement. Les mamans ayant déjà une hypothyroïdie devront certainement revoir à la hausse leur traitement habituel. Ton médecin ou ta sage-femme y veilleront sans soucis.

Exemples d’aliments riches en iode:

  • Mâche crue
  • Pain de mie courant
  • Saumon cuit à la vapeur
  • Lait demi-écrémé pasteurisé
  • Jus multi-fruits pur jus

J’espère que cet article aura pu t’éclaircir un peu pour tes prochaines courses 😉

Le principal est d’avoir une alimentation variée et équilibrée, avec, tu protèges comme jamais plus tu ne le pourras ton bébé à venir, son développement, sa santé, son bien-être, et le tien également.

Je te souhaite pleins de bonnes choses, on se retrouve bientôt!

Marine GBR

Jan 11

9 Préparations à la Naissance: trouves celle qui te convient

By Marine | Blog

Bonjour chère maman!

On se retrouve aujourd’hui pour une petite liste des différentes préparations à la naissance qui existent. Il en existe certainement pleins d’autres mais voici les plus connues.

Il n’y a pas de meilleure préparation à la naissance qu’une autre. L’objectif est de trouver celle qui te correspond le mieux et qui existe près de chez toi. Tout dépend de ta grossesse, ton tempérament, tes envies, ou de vouloir la faire seule ou en couple.

Si tu en connais d’autres n’hésite pas à me le dire en commentaire 😉

1. L’haptonomie

préparation à la naissance: haptonomie

Je t’en ai déjà parlé dans le précédent article, c’est une préparation qui se fait en couple. On l’appelle aussi la science du toucher et de l’affectivité. Vous allez apprendre à connaître votre bébé au travers du toucher du ventre de la maman, et à communiquer avec lui.

Mais pas seulement! C’est aussi pleins de séances qui vont permettre au papa ou la deuxième maman de prendre une place active dans cette grossesse. L’haptonome va vous apprendre pleins de gestes et exercices utiles pour améliorer ton confort de femme enceinte et même de réduire la douleur des contractions lors de ton accouchement.

Si tu veux en savoir plus sur cette préparation à la naissance je te laisse avec le dernier article qui en parle plus en détail!

2. Le Yoga

yoga femme enceinte

Le yoga à un double avantage. Il permet de travailler ton corps, tes muscles, ta souplesse. Aussi il te permet de trouver un équilibre intérieur et sérénité. C’est plutôt pas mal non? Qu’est-ce que tu en penses? Il est temps de faire comprendre à nos hormones que ce ne sont pas elles qui font la loi ;p

Pour cela le yoga se base sur des techniques de respiration, de méditation, de concentration, de relaxation et les postures. L’objectif est l’harmonisation entre ton corps et ton esprit, pour une grossesse plus sereine.

Je t’avoue que j’aime particulièrement le yoga! D’ailleurs je t’en parle dans l’article le yoga pour toutes!

Car en effet cette préparation à la naissance est accessible pour toutes. Pas besoin d’avoir déjà fait du yoga ni d’être sportive. Et les plus expérimentées y trouveront leur compte également car les postures et exercices ne sont pas les mêmes. Il y a quelques adaptations à faire maintenant que bébé s’est logé dans ton ventre.

3. La Prénatale Aquatique

prenatale aquatique préparation à la naissance

C’est peut-être celle dont tu as le plus entendu parlé. Elle est très prisée des femmes enceintes. C’est vrai que se retrouver dans l’eau est très agréable enceinte car il te soulage du poids de bébé et des tensions que tu accumules. Et elle est surtout très répandue! La plupart des piscines proposent ces séances.

La prénatale aquatique va permettre de te relaxer et d’être en symbiose avec ton bébé. Tu auras l’impression de flotter avec lui, chacun dans sa piscine. Tu ressentiras plus finement les mouvements de ton bébé.

L’eau va venir masser et caresser les zones de ton corps habituellement couvertes. C’est aussi une façon de réapprendre à connaître son corps qui évolue durant cette grossesse.

Tu auras une sensation de légèreté, l’effet de pesanteur sera diminué. Ta mobilisation n’en sera que plus facile. Les exercices te permettront de travailler ta musculature, ta souplesse, d’activer ta circulation sanguine, et de soulager tes douleurs articulaires. Que du bonheur! ;p

C’est aussi le moment pour apprendre à gérer ta respiration. Ça te permettra d’apporter plus d’oxygène à ton corps mais surtout à ton bébé.

4. Le Chant Prénatal

chant prénatal préparation à la naissance

C’est un peu moins conventionnel et moins connu. Mais terriblement efficace. Les parents qui se sont tourner vers le chant prénatal en sont ravis!

Ce dernier à 4 objectifs: apporter un bien-être pendant la grossesse, créer des liens avec bébé, préparer à la naissance, et faciliter l’accueil de ce nouveau-né.

Pour chanter il faut se relaxer et respirer, donc c’est surtout un travail sur la respiration et la relaxation qui te permettra d’être plus sereine dans ta grossesse.

C’est une préparation à la naissance faite à deux le plus souvent. Car in-utéro ton bébé entend ta voix mais aussi celle de son papa ou de sa deuxième maman. Ce qui facilite à la naissance le fait de vous reconnaître tous les deux grâce au chant pratiqué durant la grossesse.

C’est très efficace également durant le travail pour gérer la douleur des contractions. A ce moment là ce sont essentiellement des vibrations que vous allez chanter à deux. C’est un travail d’équipe entre toi et ton partenaire pour rester ensemble sur une même longueur d’onde malgré l’intensité grimpante des contractions. Quand tu perdras la bonne vibration, c’est ta deuxième moitié qui viendra te rechercher à la simple force de ces vibrations.

C’est un peu abstrait je te l’accorde quand on ne connait pas. Je te conseille d’aller voir quelques vidéos pour te rendre compte. Tu vas voir c’est particulier, mais très efficace surtout pour accoucher sans péridurale.

5. La Sophrologie

sophrologie préparation à la naissance

La sophrologie est à la fois une pratique qui permet la gestion du stress, le développement personnel et l’accompagnement de la douleur.

Méthode de préparation qui amène à vivre la grossesse avec la plus grande harmonie/détente.
Par une conscience des nouvelles limites corporelles associée à un calme mental, une confiance en soi, il est possible de diriger et de vivre son accouchement de façon plus active et plus sereine.

Pendant la grossesse tu pourras travailler autour de ton nouveau schéma corporel, et à mieux gérer les différents maux du début de grossesse comme la fatigue et les nausées. Elle va t’aider à alléger et dépasser les sensations de fatigue et de lourdeur. Tu vas pouvoir développer un certain équilibre de sérénité.

Pendant l’accouchement, la sophrologie va te permettre d’accueillir les contractions et de les laisser passer sans avoir de plus en plus mal. Le travail et l’accouchement te paraîtront moins dramatiques, tu ne seras plus angoissée face à cet inconnu.

6. L’obstéopathie – Méthode N’Féraïdo

ostéopathie préparation à la naissance

Il s’agit d’un concept original de modelages accompagnant la physiologie de la femme et du bébé de sa vie in-utéro à sa vie aérienne.

C’est une passerelle entre l’ostéopathie et la périnatalité.

Par des modelages simples et pratiques, le but est de répondre aux maux de la grossesse, de l’accouchement. C’est très utile également une fois que bébé est né, quand il y a quelques problèmes avec l’allaitement.

Ce sont des ostéopathes le plus souvent qui la pratiquent. Ils savent analyser votre corps et remettre en place par des modelages ce qui serait déplacé et qui viendrait perturber votre organisme.

Par exemple chez les bébés, ça arrive souvent que l’on recommande d’aller voir un ostéopathe pour l’allaitement. Il se peut que lors du passage dans votre bassin, une pression un peu forte ait comprimé une zone faciale de votre petit et que ça le gêne. Un ostéopathe peu venir à bout de cette gêne. Tout de suite ton bébé sera plus à l’aise pour téter.

7. Les Massages

massage préparation à la naissance

Si tu es amatrice de massages, bonne nouvelle c’est toujours possible et ça peut compter comme préparation à la naissance dans le cadre de ta grossesse. L’avantage c’est que tu peux forcément en bénéficier peut importe la complexité de ta grossesse.

Que ta grossesse se passe bien, que tu mènes une grossesse à haut risque, voir même que tu sois hospitalisée, les massages restent accessibles. Il est possible de le faire depuis chez toi, dans un cabinet, ou à l’hôpital directement. Lors de ton accouchement et même après c’est également possible et très intéressant.

Si le futur papa ou la deuxième maman veut participer aux séances, il/elle pourra reproduire les gestes appris chez vous où à l’hôpital.

Les massages te permettront de te détendre, de te relaxer, de soulager certains maux liés à la grossesse et ou à l’allaitement. C’est un moyen également de bénéficier de l’aromathérapie (oui oui c’est autorisé pendant la grossesse, je t’en ai déjà parlé dans un précédent article)! Ça stimule ta circulation sanguine et lymphatique donc c’est avantageux si tu as des problèmes d’oedème et de tension.

On ne dit pas non à un moment rien que pour soit tout de même 😉 Savoir se faire plaisir, et prendre du recul par rapport à cette grossesse, peut-être un peu stressante et épuisante, c’est plus que recommandé! 🙂

8. L’Acupuncture

acupuncture préparation à la naissance

Elle vient de la médecine traditionnelle chinoise, donc elle se base sur la correcte circulation des énergies de notre corps. On la limite souvent aux grandes aiguilles qu’on nous plante partout, mais en réalité ses bénéfices sont nombreux et impressionnants!

Elle permet d’harmoniser tout le corps, de prendre un temps d’arrêt sur ta grossesse, de te reposer, et de te détendre. Les bienfaits sont partagés avec ton bébé bien sur.

Plus concrètement l’acupuncture peut traiter les nausées, la fatigue, l’anxiété, les sciatiques, la constipation, et les insomnies. Tu peux déclencher ton travail si le terme est dépassé, permettre une meilleure évolution de ton travail, et de préparer ton périnée et ton col utérin. Les résultats sont incroyables quand il s’agit de tourner un bébé qui est en position de siège! (30% des bébés en siège se tournent spontanément, on passe à 70% quand on fait appel à l’acupuncture!)

9. Le Pilate

15 moyens de vivre sereinement sa grossesse

Le pilate se rapproche assez du yoga, c’est une gymnastique douce du corps qui comprend des exercices posturaux, mouvements et respiration.

Pendant la grossesse ses objectifs sont de limiter les tensions dans la région lombaire, de rééquilibrer ta posture, d’augmenter la tonicité et le contrôle des muscles du plancher pelvien, de stabiliser les articulations, et de te relaxer.

C’est intéressant de continuer après l’accouchement pour tonifier et renforcer ton corps, de muscler ton périnée. Mais surtout pour profiter de moments à toi (je t’assure c’est important, ne les négliges pas), de retrouver un équilibre et un bien-être après cette épreuve et tous ces changements qui déboulent dans ta vie.

J’espère que cette petite liste des différentes préparations à la naissance qui existent (elles ne sont pas toutes citées) t’aura aidé!

Laquelle te semble faite pour toi? 😀

On se retrouve dans un prochain article,

Marine GBR

Déc 21

Haptonomie: Préparation à la Naissance #1

By Marine | Blog

Bonjour chère maman!

Je te retrouve pour parler de préparation à la naissance. Et plus précisément de l’haptonomie.

Il y aura plusieurs articles sur les différentes préparations à la naissance qui existent. Si tu aimerais en savoir plus sur certaines d’entre elles, n’hésites pas à me le dire en commentaire pour que je les mette en prioritaires! 😉

Pour ce qui est de l’haptonomie je vais, t’expliquer de quoi il s’agit, supprimer les fausses idées les plus répandues, et te donner les avantages et expériences que tu pourras vivre durant cette préparation pour définir si elle pourrait te plaire.

On est d’accord qu’il n’y pas de préparation à la naissance meilleure qu’une autre. La ou les préparations idéales, sont celles qui te correspondent et correspondent à ton couple si elles se font à deux. Tu as tout à fait le droit d’en essayer plusieurs, de les adorer ou de les détester, de les arrêter ou de les adopter.

Préparation à la naissance haptonomie

Qu’est-ce que l’haptonomie?

C’est la science du toucher. Mais on parle le plus souvent de la science de l’affectivité.

Elle a été crée par Frans Vilman en 1921, d’un constat et d’une anecdote vécus durant la guerre. Elle permet à chacun d’augmenter sa capacité à trouver des solutions par l’affectif. 

On s’y intéresse beaucoup au moment de la grossesse. Pourtant c’est un accompagnement qui peut se faire de la naissance jusqu’à la mort. Elle n’aura pas les mêmes objectifs spécifiques et ne sera pas pratiquée de la même manière selon tes besoins, tes recherches, ton histoire, et la période de ta vie durant laquelle tu la pratiques.

En quoi consiste la Préparation à la Naissance?

Préparation à la naissance haptonomie

Pour en revenir à la grossesse qui est la période qui nous intéresse aujourd’hui voici ce que te propose l’haptonomie:

Prendre conscience de l’individualité de ton bébé, de ses traits de caractères, et de son comportement. C’est le sommet de l’iceberg, ce que la majorité des parents viennent rechercher quand ils viennent en haptonomie. Les couples demandeurs sont très intéressés par l’aspect du toucher du ventre de la maman pour communiquer avec bébé. Pour communiquer avec lui mais aussi permettre au papa ou la deuxième maman d’être inclus dans cette grossesse. Il s’agit de venir créer une relation triangulaire entre bébé et ces deux parents.

Donner une place au deuxième parent pendant la grossesse et lors de l’accouchement. C’est un point très important. L’haptonomie est une des préparations à la naissance qui se fait forcément en couple. La communication avec bébé est une toute petite partie de l’accompagnement (et pourrait se faire seule si souhaitée finalement). Mais le but est de vous donner des conseils et des techniques clés en main pour vivre une grossesse plus sereine. Et ça passe par l’implication et le soutient que t’apporte ta deuxième moitié au quotidien. On parle de pratiques concrètes comme des massages spécifiques femme enceinte. Tout est fait pour que vous puissiez le refaire chez vous quand vous voulez.

L’haptonomie c’est un travail sur vous même avant d’être un travail avec bébé. Bébé ressent tout. Il ne peut pas être bien si tu ne l’es pas. Alors commence par toi 😉

Tu vas pouvoir réduire la douleur des contractions! OUI OUI OUI ce n’est pas une blague!!! Et pour ça tu as besoin des deux mains de ton/ta compagnon/compagne. L’haptonome qui va vous accompagner va vous faire pratiquer des exercices qui vont te permettre de te fixer sur le ressenti des mains et des pressions qu’exercera ta deuxième moitié sur toi, pour ne plus être concentrée sur les contractions et du coup moins les ressentir. Rien n’efface une contraction, sauf la péridurale bien sur. Mais si tu choisis d’accoucher sans péri ou si tu as déjà mal avant qu’on puisse venir te la poser, ça va t’être super utile!

Tu vas pouvoir faire le plein de conseils et connaissances très utiles. Et par conséquent être plus sereine et à l’écoute de ton corps. L’haptonome a suivi une longue formation pour obtenir cette spécialisation. Et le plus souvent d’ailleurs, se sont des sages-femmes qui l’ont faite en plus de leur diplôme. Donc niveau connaissances et réponses à tes questions tu ne peux pas mieux tomber! Ne serait-ce que la réponse à la question que toute femme enceinte se pose un jour: « Quand dois-je partir pour la maternité? ». Les femmes qui savent quand partir pour l’hôpital sont tout de suite plus sereines dans l’avancée de leur grossesse. 

Les mythes sur l’haptonomie

Préparation à la naissance haptonomie

Généralement on a une idée assez limitée de l’haptonomie. Moi la première avant d’avoir rencontré une sage-femme haptonome. Les parents viennent chercher un contact avec leur bébé, via le toucher du ventre. C’est un moyen de communiquer avec lui. Mais pour les papas c’est souvent le moyen de « jouer » avec leur enfant. Hors ce n’est pas une partie de jeu et c’est bébé qui le fait savoir…

Ton bébé ressent tout. Certains couples reviennent en expliquant qu’avec le papa, bébé refuse de bouger. Alors qu’avec maman, pas de problème. Comment ça se fait?

Imaginez vous une petite fille qui apprend à jouer du piano, par exemple. Elle débute, elle est ravie des progrès qu’elle fait. Et puis arrive la réunion familiale pour les fêtes. On lui demande de jouer devant toute la famille pour montrer ce qu’elle sait faire. La plupart des petites filles se braqueraient et ne joueraient pas. Et plus vous insisterez pour qu’elle joue malgré tout, plus elle n’en aura pas envie.

Ton bébé c’est exactement la même chose. Il peut ne pas bouger au contact de son père s’il sent qu’on attend beaucoup de lui, et que ce n’est pas de sa propre volonté qu’il le fait.

Il faut donc créer un contact physique affectif. Et ne rien attendre en retour. Laisser s’exprimer bébé s’il en a envie, s’il se sent rassuré, c’est la clé.

L’haptonomie a pour objectif de vous faire rencontrer votre bébé et de vivre cette grossesse ensemble. Il ne s’agit donc pas de le façonner à votre idée, ou d’espérer qu’il sera plus calme les nuits après sa naissance. L’haptonomie n’est pas un remède miracle. Et beaucoup de fausses croyances comme celles-ci circulent malheureusement.

Au contraire c’est un travail sur vous même avant d’être un travail sur bébé. Il faut casser le mythe du bébé idéal rêvé et plutôt apprendre à connaitre votre enfant dans toute sa complexité et l’accepter au sein de sa nouvelle famille.

A partir de quand peut-on commencer l’haptonomie?

préparation à la naissance: haptonomie

C’est une préparation à la naissance qui se débute généralement vers le 4ème mois de grossesse. Puisque beaucoup viennent chercher le contact avec bébé, il faut attendre que celui-ci commence à bouger. Au 4ème mois de grossesse tu peux normalement déjà sentir ton bébé bouger!

C’est un accompagnement d’environ 7 séances généralement, mais à toi de décider d’arrêter à tout moment si ça ne te plaît pas où que tu as déjà trouvé ce que tu étais venue chercher.

On y pense pas mais c’est aussi un accompagnement que tu peux poursuivre en post-natal. Si cela t’intéresse je te laisse avec ton haptonome. Il ou elle sera plus à même de t’expliquer en quoi ça consiste une fois bébé né.

J’espère que cet article t’as plu. N’hésites pas à me dire en commentaire qu’elle(s) préparation(s) à la naissance t’intéresse(nt). Ou partages avec nous ton expérience de l’haptonomie 😀

A bientôt dans un prochain billet,

Marine GBR

Nov 25

Les 6 conseils de sortie de la maternité pour BÉBÉ

By Marine | Blog

Bonjour chère maman!

Comme promis on se retrouve pour parler de bébé à ta sortie de la maternité. Est-ce que tu te sens prête? Rassurée?

C’est un grand moment pour toi! Mais souvent on l’oublie. On pense à la grossesse, à l’accouchement, au premier bain. Mais le retour à la maison est souvent zappé et il te tombe dessus d’un coup.

C’est sur que c’est plus confortable d’être chez soi, mais tu vas certainement te poser de nouvelles questions. Alors voilà quelques points importants à savoir pour bébé.

Si ce sont les conseils de sortie pour toi, nouvelle maman, alors voilà le lien vers le dernier article qui en parle.

conseils de sortie pour bébé

Soins bébé et cordon ombilical

Le bain

Pour un nouveau-né je te conseille de donner un bain tous les 2 jours (voir 3 jours en hiver). Un bébé n’est pas très sale, c’est plus un confort, un moment de détente et de partage avec lui. Il ne faut pas oublier de prendre la température de bébé avant chaque bain, car si elle est trop basse il faut le remettre à plus tard. La température d’un bébé doit être comprise entre 36,5°C et 37,5°C.

Si bébé à plus, le bain lui fera du bien. Un bébé ne sait pas réguler sa température donc il va forcément perdre en température au moment du bain.

Au contraire si la température de bébé est trop basse, le bain n’est pas une bonne idée. Mais si tu veux passer un bon moment avec lui quand même, tu peux le déshabiller et le mettre en peau à peau avec toi. Enroulez-vous dans une couverture ou un plaid et profitez du moment. Il n’y a rien de tel que du peau à peau avec maman comme papa pour réchauffer bébé.

Toilette de chat

A défaut de faire un bain, chaque jour tu peux tout de même laver le visage de ton loulou avec un gant et de l’eau. En passant sur ces petits yeux vas plutôt de l’intérieur vers l’extérieur des yeux dans tes mouvements. Comme ça les crasses se dirigent vers l’extérieur des yeux.

Jètes un oeil dans son petit cou, on y retrouve des tas de choses parfois 😉

Tu peux aussi lui laver ces parties intimes et ses petites fesses avec un gant et du savon. Penses à bien essuyer les plis avec une serviette, pour pas que l’humidité irrite sa peau fragile.

Soins de cordon

Je ne sais pas toi mais certaines mamans n’aime pas ce cordon gélatineux puis tout sec. Alors c’est souvent la tâche de papa de s’en occuper. C’est sur qu’il y a plus mignon 😉

Mais il faut vraiment bien le sécher tous les jours, 3 fois par jour avec une petite compresse. On ne met plus aucun produit dessus, juste sécher avec des compresses. Il faut bien passer dans le sillon à la base du cordon car des petites crasses peuvent s’y loger. Le but est que cette zone sensible ne s’irrite pas et ne s’infecte pas.

Ça ne fait pas mal du tout à bébé! Car il n’y a pas de nerfs dedans, au pire ça le chatouille simplement 😉

Il tombe entre 5 et 10 jours après la naissance. Après être tombé il peut y avoir une petite croûte qui reste, tu peux la sécher 3 fois par jour de la même façon que le cordon. Ensuite elle aussi va tomber et ça voudra dire que la cicatrisation est complètement finie! Plus besoin de s’en occuper, ça devient un nombril comme le notre!

Si nécessaire: soins des yeux et du nez

Je préfère te dire de le faire que si c’est utile que de te demander de le faire tous les jours.

Si bébé a un petit cachou dans le nez, tu peux humidifier un coton tige et essayer de le sortir du nez. Ne rentres pas le coton tige dans le nez en entier, à peine quelques millimètres doivent suffirent. Ce n’est pas de la spéléologie en profondeur hein ^^

Si tu vois que les yeux de bébés coulent comme une petite infection, une conjonctivite, tu peux faire un soin des yeux. Ça consiste à prendre une compresse imbibée de liquide physiologique et de passer de l’extérieur à l’intérieur des yeux dans tes mouvements. C’est l’inverse qu’en temps normale car l’infection ne doit pas être étalée dans l’oeil! Prends une compresse différente pour chaque oeil.

conseils de sortie pour bébé

Vitamine D de bébé

Normalement tu as reçu un flacon de vitamine D à la maternité. On conseille d’en donner chaque jour à bébé. Généralement on donne 6 gouttes par jour aux bébés biberonnés et 10 gouttes par jour aux bébés allaités. Si ton loulou est nauséeux au moment où tu comptais lui donner, reporte ça. Il faut se mettre à sa place. Nous non plus on ne veut pas manger quand on est nauséeuses :/

C’est le pédiatre qui te dira jusqu’à quand il convient de donner ces gouttes et de la dose qui convient le mieux par rapport à son âge.

Poussée de croissance de bébé

Petit avertissement, zone de perturbation en approche!

Les poussées de croissances sont des périodes intenses de 48H environ pour bébé mais du coup pour toi aussi ^^

Il y en a trois. A 3 mois, 6 mois et 9 mois de vie. A ce moment là bébé va être plus irritable que d’habitude. Il va plus pleurer. Il va plus téter si tu l’allaites. Et plus demander à manger si tu as choisis les biberons.

C’est à chaque fois un nouveau palier pour lui. Il va grandir très vite en peu de temps et ça lui demande beaucoup d’effort et d’énergie. Forcément il a aussi besoin de plus d’apport. Donc de prendre plus de biberons. Et si tu allaites, il va plus téter pendant ces 48H pour relancer une congestion plus adaptée à ces nouveaux besoins.

conseils de sortie pour bébé

Prévention contre la mort subite du nourrisson

Voici une petite liste de points importants pour un environnement adapté à votre nouvel arrivant:

  • Un bébé doit dormir sur le dos et non le ventre. Car s’il régurgite il aura le réflexe de tourner la tête mais sur le ventre il n’aura pas la force de se relever… Si ton bébé est nauséeux régulièrement tu peux aussi le caler un peu plus sur le côté, en inter-changeant les côtés.
  • L’environnement intérieur doit être à une température de 18°C, et de 20°C les deux premiers mois de vie. A l’hôpital il fait très chaud alors on te conseille de baisser la température de chez toi peu à peu pour ne pas faire un choc thermique à ton petit bout 🙂
  • Ne pas le faire dormir dans un lit trop grand, il croit encore faire partie de toi et d’être confiné dans ton utérus. Ce grand espace peu le destabiliser, le rendre plus irritable car il aura besoin d’être rassuré.
  • Evites le trop plein de doudous autour de sa tête qui pourrait tomber sur son visage la nuit dans ses mouvements.
  • Même principe, il vaut mieux utiliser une gigoteuse plutôt qu’une couverture car les nuits de ton bébé vont devenir plus agitées et la couette peut remonter sur son visage facilement et l’empêcher de respirer.
  • Aères la maison, la chambre chaque jour pour renouveler l’air. Attention au courant d’air, ne pas laisser bébé dans la pièce qui s’aère.
  • Ne pas fumer à l’intérieur et encore moins dans la même pièce que bébé.
  • Si tu choisis de dormir avec bébé saches que c’est une bonne chose! Ne pas écouter les vieux mythes des bébés capricieux ^^ Quand bébé dort dans la même chambre que ces parents ça fait deux adultes qui rejettes du CO2. Et c’est la présence de CO2 dans l’environnement qui est un signal pour bébé d’inspirer et donc de bien respirer! Donc si ça te tente fais-le! Je te laisse lire l’article que j’avais écris sur le co-dodo en toute sécurité 😉

Sortir avec bébé

conseils de sortie pour bébé

Les premiers mois de vie de bébé on te conseilles d’être vigilante à la météo pour sortir avec bébé. On évite la canicule, le brouillard humide et le grand froid. Je te rappelle qu’un bébé ne régule pas sa température comme nous. Ces environnements extrême lui sont insupportables.

Les bains de foule ne sont pas recommandés non plus. C’est beaucoup de stimuli pour bébé mais surtout son immunité n’est pas très développée… Il est peut-être judicieux d’attendre les premiers vaccins qui se font dans les premiers mois de vie avant d’emmener bébé au centre commercial ou à la foire ^^

En cas d’urgence pour bébé

Super important, il faut absolument savoir où aller quand tu auras besoin des urgences pour ton loulou! La maternité où tu accouches n’a pas forcément d’urgences pédiatriques. Il faut se renseigner sur l’hôpital le plus proche de chez toi qui possède des urgences pédiatriques!!! Ce n’est pas dans l’urgence que tu auras le temps de chercher une réponse ou de te tromper d’endroit… :/

Je te laisse pour aujourd’hui j’espère que cet article te sera utile!

N’hésites pas à poser ta question en commentaire, peu importe le sujet, je serais ravie d’y répondre,

Bonne journée à toi!

Marine GBR

Nov 14

Les 7 conseils à la sortie de la maternité pour MAMAN

By Marine | Blog

Bonjour chère maman!

Cet article est directement inspiré de ma semaine passée à la maternité aux côtés des nouvelles mamans et leurs bébés (Félicitations à vous!). J’espère qu’il te sera utile à ton retour de la maternité. Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, une petite anecdote s’impose.

Je travaille en ce moment dans un service de maternité, c’est le service où tu iras quand tu auras accouché avec ton bébé. Ce n’est pas le même service que celui où tu accouches, qu’on appelle le plus souvent Salle de Naissance ou Quartier d’Accouchement.

conseils sortie maternité

Le premier jour la sage-femme avec qui je travaille m’explique les différents conseils que l’on doit te donner le jour de ta sortie de la maternité. Normalement c’est fait pour t’aider et ne pas te lâcher dans la nature subitement, en t’expliquant comment va se dérouler les prochaines semaines.

Et c’est là qu’elle me dit:  » Je sais que des sage-femmes te diront que c’est inutile car les mamans ne peuvent pas tout retenir, ça fait beaucoup de choses d’un coup ». A ce moment là j’espère que toutes vous avez reçus les conseils avant de sortir car même si quelques-uns t’échappent, d’autres auront retenus ton attention!

Du coup je t’écris cet article qui me semble indispensable quand tu rentreras chez toi avec bébé et que tu auras besoin de repères les premières semaines. Je te fais la liste des 7 conseils que toute nouvelle maman doit recevoir à sa sortie de maternité. Comme ça, si besoin, tu pourras revenir ici te rafraîchir la mémoire! 😀

1. Toi et les 6 prochaines semaines

conseils sortie maternité

6 semaines, retiens bien ce chiffre, c’est la période pendant laquelle beaucoup des conseils donnés sont valables. Car à l’échéance de ces 6 semaines tu dois prendre rendez-vous avec ton gynécologue ou ta sage-femme. A partir de ce rendez-vous tu pourras te fier à ses nouveaux conseils. Tandis que la liste d’aujourd’hui couvre essentiellement la période entre ta sortie de maternité et ce fameux rendez-vous!

Donc pendant 6 semaines:

  • On te conseille de ne pas porter de charges lourdes. Tu peux donc déléguer les courses à ton compagnon ou ta compagne (ou un proche à toi), super non?! ;p Le maxi cosy avec bébé dedans fait partie des charges lourdes à éviter également!
  • Ne pas prendre de bain et ne pas aller à la piscine. En fait il faut éviter que de l’eau stagne dans ton vagin, car tu risques plus facilement une infection. Se laver uniquement à la douche est fortement conseillé.
  • Utilises uniquement des serviettes hygiéniques pour tes pertes de sang. Le tampon est interdit, toujours dans un but d’éviter les infections par la stagnation de sang dans ton vagin.
  • Pas de rapports sexuels pendant ces 6 premières semaines où jusqu’à la nouvelle prise de contraception (j’en reparle plus en détails au point 4).
  • Prendre un rendez-vous chez ton gynécologue ou sage-femme pour cette 6ème semaine après la naissance de ton loulou. Vous parlerez contraception si ce n’est déjà fait, rééducation du périnée, et nouveaux conseils et informations pour la suite.

2. Hygiène intime

conseils sortie maternité

C’est un point très important! Beaucoup de femmes n’osent pas car c’est une zone encore sensible. Mais justement tu risques beaucoup plus à ne pas être rigoureuse sur cette zone. Notamment encore une fois, une infection.

Donc on n’hésite pas, tous les jours tu te laves à la douche et surtout en utilisant un savon neutre!

Il faut vraiment éviter les savons parfumés du commerce, avec des compositions douteuses. Ta flore intime est fragile à cette période, il faut en prendre soins. Tu peux prendre un savon neutre du commerce ou bien en acheter un en pharmacie ou parapharmacie.

3. Les pertes de sang

Durant ton séjour à la maternité, tu pourras remarquer que tes pertes de sang, aussi appelées « lochies », vont passer de sanglantes (rouge foncé/vif), à séro-sanglantes (rosées), à séreuses (brunâtres), puis s’arrêter.

Il faut surveiller 4 critères. Petit moyen mémo technique: on appelle ça la surveillance QOCA.

Quantité: Il est normal de saigner beaucoup après l’accouchement, mais les pertes s’estompent généralement assez vite dans les 2-3 premiers jours. Si la quantité de sang perdu te semble trop abondante par rapport à tes règles normales une fois de retour chez toi, appelles ton gynécologue ou ta sage-femme.

Odeur: Une odeur fétide est un signe d’infection, normalement tu n’auras aucun doute sur l’odeur s’il y a un problème. C’est vraiment très très odorant. Attention à ne pas utiliser des serviettes hygiéniques avec un film qui protège des odeurs comme chez Always. Très pratique dans ton quotidien certes, mais en post accouchement c’est un risque de ne pas sentir une odeur suspecte d’infection!

Couleur: Comme expliqué plus haut la couleur des lochies évolue. Si tu ne constates pas cette évolution, et/ou que les quantités ne diminuent pas, et que ça te semble inquiétant, interpelles ton gynéco ou ta sage-femme.

Aspect: S’agit il de lochies normales? Comme tes règles? Où y a t-il des caillots? La présence de caillots doit être signalée. Un caillot peut être de taille d’une noisette, d’une noix, ou d’une mandarine. Normalement ce genre de caillots arrivent lors de ton séjour à la maternité. Mais si par hasard cela arrivait chez toi, signales-le, c’est que le placenta a laissé des petits morceaux dans ton utérus et le risque est encore une fois, l’infection.

Bien sur dans la majorité des cas tout ceci se passe normalement. Mais il est intéressant de savoir pourquoi on te pose tout un tas de questions à la maternité sur le sujet 😉

La dernière chose à te dire sur les lochies c’est que 10 jours après l’accouchement elles peuvent revenir pendant 48H. Si la quantité est semblable à tes règles habituelles et que cela ne dépasse pas les 48H, alors tout va bien, c’est normal. Si ça dure plus de deux jours et que tu perds trop de sang, appelles ton gynécologue ou ta sage-femme.

4. La contraception

conseils sortie maternité

Selon où tu accouches, ta contraception (si souhaitée) sera prescrite et expliquée lors de ton séjour à la maternité. Ou bien on te demandera d’attendre le rendez-vous des 6 semaines post-accouchement pour en parler avec ton gynécologue ou ta sage-femme.

En attendant il faut savoir que le fait d’allaiter ne protège pas du tout de retomber enceinte. Votre corps est tout à fait près pour l’être de nouveau. Donc si tu ne veux pas une petite surprise dans 9 mois, il faut penser à une contraception mécanique ou s’abstenir le temps de voir ta sage-femme ou ton gynécologue.

Au niveau des pilules, il n’y en a qu’une seule qui est compatible avec l’allaitement maternel, la Cérazette. C’est une micro-pilule, donc tu devras la prendre chaque jour à heure fixe, mais sans faire de pause entre les plaquettes. Après l’allaitement tu pourras revenir vers ton ancienne pilule avec les conseils de ta sage-femme ou ton gynécologue.

5. Césarienne, épisiotomie, périnée intact

Césarienne:

Ne rien faire tant que le pansement est en place.

Une fois tombé ou enlevé, tu peux passer un tampon d’isobétadine sur ta suture pour la désinfecter et limiter le risque d’infection.

Si tu as des agrafes, il faut prendre rendez-vous avec ta sage-femme ou gynécologue pour les enlever. Ce n’est pas un acte douloureux tu peux être rassurée. Si tu as un autre type de suture que les agrafes, fies toi aux conseils de ta maternité.

Tu dois continuer de porter tes bas de contention le temps que tu as encore des piqures pour fluidifier le sang à faire tous les jours. Généralement c’est 10 jours. Il est important des les porter au moins la nuit quand le sang stagne. La journée si tu bouges assez tu peux les ôter. Mais plus tu les mets mieux c’est. Pour les piqûres d’anticoagulants, penses à les acheter à la pharmacie dès ta sortie de la maternité avec ta prescription. Tu pourras soit les faire toi même, soit demander l’aide d’une infirmière à domicile (tu as aussi reçu une prescription pour y avoir accès).

Épisiotomie/ Éraillures:

Pour ce qui est des fils, ils sont maintenant résorbables le plus souvent et donc vont tomber tout seuls.

Il faut surveiller l’aspect de ta suture en faisant attention aux signes de douleur, d’odeur, de rougeur et de chaleur. Si ce genre de signes apparaissent, consultes ta sage-femme ou ton gynécologue.

Tu peux également désinfecter ta suture 2 fois par jour avec des tampons d’isobétadine, surtout quand tu iras à selles. Mais le plus important est d’avoir une bonne hygiène intime!

Périnée intact:

Tu peux passer au point suivant! ^^

6. Allaitement maternel

conseils sortie maternité

Point important, attention aux médicaments que tu prends, ils ne sont pas tous compatibles avec l’allaitement!!!

N’oublies pas de le dire à ton médecin quand tu es malade, pour qu’il fasse attention aux compatibilités des médicaments prescrits.

Si tu es malade attention à bien te laver les mains pour manipuler bébé et pas de bisous visage 😉

7. Alimentation

caféine durant la grossesse

Quelques recommandations pratiques, surtout si tu allaites 😉

  • Bien s’hydrater, tu dois boire entre 1,5L et 2L d’eau.
  • Ne mange pas plus épicé que d’habitude car bébé pourrait être dérangé par ces épices. Mais si c’est habituel chez toi, pas de problème, bébé est déjà habitué depuis qu’il était dans ton ventre.
  • Evite la surconsommation de thé, café et coca, car la caféine passe dans le lait et excite bébé. Pour autant le café ou le thé du matin est toujours possible, le verre de coca aussi mais pas en excès.
  • Tabac, alcool, drogue… Tout passe dans ton lait, donc si tu en consommes, bébé le consomme aussi.

 

J’espère que ces conseils t’auront aidé! Je peux déjà te dire que le prochain article qui arrive sera sur les conseils de sortie de la maternité, mais pour bébé cette fois. Cet article était déjà bien assez long pour aujourd’hui, je te propose une pause avant de voir ce que ça donne pour ton nouvel arrivant 😉

N’hésites pas à poser une question en commentaire, je serais ravie d’y répondre.

Rendez-vous dans le prochain billet.

A bientôt!

Marine GBR

 

Oct 15

Une femme, un Projet de Naissance !

By Marine | Blog

Bonjour chère maman!

J’avoue j’ai joué les prolongations au niveau des vacances… Mais je sais aussi que beaucoup d’entre vous sont tombées enceintes ces derniers mois. Eh oui l’effet vacances n’y est pas pour rien! ^^

Me revoilà donc avec un sujet qui peut t’intéresser si tu comptes accoucher un jour (oui oui certaines aimeraient garder bébé dans leur ventre plus longtemps, mais désolée ce n’est pas comme ça que cela fonctionne ;p).

Je vais te parler du « Projet de Naissance », un outil de plus en plus adopté par les mamans pour leur accouchement. Celles qui en sont les plus satisfaites ont eu un suivi global avec une seule sage-femme (ça aussi je vais t’en reparler plus bas).

projet de naissance

Qu’est-ce qu’un Projet de Naissance?

Dans l’absolu c’est une feuille de papier avec votre projet manuscrit dessus.

Plus sérieusement c’est un outil de communication entre toi et les professionnels de santé qui t’accompagneront durant ton accouchement. Il te permet d’exprimer tes souhaits et tes refus pour la naissance de ton bébé.

Lorsque tu choisis de rédiger un projet de naissance, c’est que tu t’es bien renseignée et questionnée sur ce que tu souhaites. Et par la même occasion il te permet d’être actrice de ta grossesse et ton accouchement plutôt qu’observatrice. C’est d’ailleurs la raison principale pour laquelle les couples choisissent d’en rédiger un! L’hyper-médicalisation de la grossesse et l’accouchement n’est plus du goût de tout le monde.

Grâce au projet de naissance tu peux choisir d’accoucher en maternité pour la sécurité que cela te procure, et en même temps apporter quelques adaptations personnalisées. C’est un chouette compromis.

Tu comprends donc que chaque femme en travail apporte son propre projet et permet de personnaliser les accouchements (le plus possible, s’il est réaliste).

Le Projet de Naissance est-il bien reçu des professionnels de santé?

projet de naissance

Le plus souvent OUI!

On entend beaucoup de parents dire que ce n’est pas la peine, les professionnels de santé ne voudront jamais! C’est terrible d’apprendre ça quand on est sage-femme et qu’on attend que les couples nous demandent des conseils ou de l’aide.

Les fois où vous tomberez sur des professionnels qui vous disent non juste parce qu’ils ne veulent pas eux, sont très très très rares!!!

Pour que ton projet de Naissance soit accepté et bien pris par l’équipe de la maternité voici quelques conseils:

  • Il faut qu’il soit bien écrit (on en voit des très agressifs comme si on était l’équipe ennemie, forcément ça débute mal…)
  • Il faut qu’il soit réaliste. Je m’explique. D’un côté il a toi et ce que tu envisages pour la naissance de ton bébé dans l’idéal, de l’autre il y a un corps médical qui a le devoir de faire tout ce qu’il peut pour assurer ta bonne santé et celle de ton bébé. Donc si tu demandes de ne surtout pas avoir recours à une césarienne mais que ton bébé montre des difficultés respiratoires le médecin n’aura pas le choix. Mais ce n’est pas contre toi. Il faut comprendre qu’a tout moment le projet peut évoluer et s’adapter car personne ne peut prédire le déroulement de ton accouchement.
  • Tu peux le rédigé vers le 2ème trimestre de ta grossesse, pour qu’il parvienne dans ta maternité longtemps avant ton arrivée et pouvoir en discuter.
  • D’ailleurs le suivi global par une sage-femme est vraiment une bonne option pour toi si le projet de naissance t’intéresse. C’est elle qui pourra le mieux te renseigner et te conseiller pour le remplir. Elle te servira aussi d’intermédiaire avec l’équipe de la maternité.

Quelques exemples courants de ce qui est demandé dans les Projets de Naissance:

projet de naissanceVoici une petite liste de choses qui sont le plus souvent demandés par les parents. Il existe plein d’autres possibilités mais à toi de faire tes recherches selon tes critères et tes souhaits. N’oublies pas que chaque femme a un projet de naissance différent, il n’y a pas de bonne réponse 😉

Pendant le travail:

  • Pouvoir se mobiliser, marcher à son aise
  • Ne pas avoir de péridurale (tu peux changer d’avis le jour J rien est immuable)
  • Avoir accès aux techniques alternatives comme la baignoire et le ballon

Pour l’accouchement:

  • Que le père soir présent
  • Refus de l’épisiotomie systématique (il y a une période on faisait à toutes les femmes une épisio, ce n’est plus comme ça aujourd’hui normalement, mais en marquant ça vous autorisez l’épisiotomie que en cas de grande nécessité)

Durant le Post-partum:

  • Faire du peau à peau avec bébé
  • Retarder les premiers soins du nouveau-né, pour le prendre avec vous et le mettre au sein

Est-ce que ton Projet de Naissance peut être refusé?

Comme dit plus haut, oui en effet, et en voilà les raisons:

  1. Présence d’une urgence, le médecin fera passer ton état de santé et celui de ton bébé en priorité
  2. Si l’accouchement ne se passe pas comme prévu
  3. Tu  peux changer d’avis (oui oui ce n’est pas parce que tu as écrit un souhait que tu ne peux pas changer, je pense à la péridurale par exemple ;))
  4. Refus du professionnel de santé (très rare sans bonne raison)

[/one_half_first]<div class='colm twc lst'><p>YourContentHere</p></div><div class='clear'></div></div>

Qu’est-ce que l’accompagnement global? Et en quoi peut-il t’aider avec ton Projet de Naissance?

projet de naissance

L’accompagnement global c’est être suivie par une seule sage-femme depuis le début de ta grossesse (voir même depuis que tu désires tomber enceinte) jusqu’en post-partum en passant par l’accouchement (même si c’est à la maternité).

La relation entre une sage-femme et un couple est plus singulière et personnalisée, elle te permet de te sentir soutenue et d’avoir une personne pour répondre à toutes tes questions.

Tu la verras pour:

  • Entretient Prénatal Précoce (facultatif, pour celles qui veulent parler de leur désir d’être enceinte)
  • Les consultations prénatales (ET PARLER DU PROJET DE NAISSANCE)
  • Les préparations à la naissance
  • La surveillance de ton accouchement (certaines font les accouchements, mais les autres peuvent t’accompagner à la maternité lors de ton accouchement. Elle ne sera alors pas les deux mains qui sortiront ton bébé mais elle restera à tes côtés tout du long).
  • Les consultations post-partum, aussi bien pour toi que pour bébé

Mais c’est vraiment avant tout une relation de qualité qui te permettra de traverser cette grande période avec plus de sérénité.

J’espère t’avoir appris quelques trucs, ou bien t’avoir aidé dans ta réflexion de projet de naissance,

N’hésites pas à laisser ton vécu dans les commentaires si tu connaissais déjà le projet de naissance,

On se retrouve dans un prochain article très bientôt,

Marine GBR

Août 06

Les 4 phases de sommeil chez le nouveau-né

By Marine | Blog

Bonjour chère maman,

J’ai pensé que quelques informations sur le sommeil de ton bébé t’aiderait bien en cette période d’été. Beaucoup d’entre vous ont un jeune bébé à cette période de l’année, et apprivoiser son sommeil t’aidera sans aucun doute. Surtout si tu voyages, le présentes à ta famille, ou que d’autres personnes sont amenées à s’occuper de lui 😉

C’est donc un article un peu plus technique que les autres, mais très pratique!

Tu vas voir ce n’est pas très compliqué, l’article est assez court.

Avant tout, il faut savoir que…

sommeil nouveau-né

Il existe deux sommeils différents chez l’homme. On les appelle le sommeil circadien et le sommeil ultradien. Le sommeil circadien est à l’adulte ce que l’ultradien est au nouveau-né.

Le sommeil de l’enfant se construit et s’organise dès la période foetale (eh oui il faut déjà veiller à tout avant même qu’il ne soit né ^^’).

Son développement est très rapide puisque les principales phases du sommeil de l’adulte apparaissent dans les 2 premières années de vie.

Le sommeil du nouveau-né

Il se décompose en 4 phases: le sommeil calme, le sommeil agité, l’éveil calme et pour finir l’éveil agité (en général il pleure mais ça vous aviez compris ^^).

Le sommeil varie selon chaque bébé. Mais en moyenne un nouveau né dort 16H (entre 14H et 20H) par jour. Il n’a donc pas de rythme jour/nuit (mais ça pas besoin d’être parents pour le savoir). C’est ce qu’on appelle le sommeil ultradien.
Son sommeil s’alterne entre les phases calmes et agitées, et il s’endort en sommeil calme.

Les 4 phases de sommeil du nouveau-né

Les 4 phases de sommeil chez le nouveau-né

1) Sommeil calme

– Immobile, pas de mouvements, quelques sursauts, bras ramenés sur visage, bras et jambes fléchies.
– Visage pâle, peu expressif, succions périodiques (commence à avoir faim), yeux fermés.
– Fréquence cardiaque régulière, lente et peu ample.
– Fréquence respiratoire régulière et calme.
Sécrétion d’hormone de croissance (HYPER important, je vous explique plus bas).

2) Sommeil agité

– Équivaut au sommeil paradoxal d’adulte.
– Micro-réveils.
– Mouvements corporels: étirement, bras et jambes se déplient.
– Visage coloré (rouge: peu aller du pâle au rouge subitement), expressif, mimiques (6 expressions)
– Mouvements oculaires: paupières fermées puis s’ouvrent quelques secondes-regard absent.
– Fréquence cardiaque plus rapide.
– Fréquence respiratoire rapide et irrégulière.
NE SURTOUT PAS LE PRENDRE, ON NE CASSE PAS LE SOMMEIL D’UN NOUVEAU-NÉ.

3) Eveil calme

– Tranquille, attentif à l’environnement.
– Yeux ouverts, bouge peu.
– Sensible aux odeurs, bruits.
Regarde et contact avec visage qui lui sourit ou parle (maman +++).
– Limité à quelques minutes (entre 3 et 5 min) mais au fil des jours il va prolonger cette phase jusqu’à 30 min.
– Vers 3 mois, cette période peut aller jusqu’à 2H.

4) Eveil agité

Bon celui-là en général on sait tous le repérer. Il nous réveille en sursaut la nuit ^^.

– États fréquents dans les 1ers jours qui diminuent au fil des semaines: variable d’un bébé à l’autre.
– Moins conscient, moins attentif.
– Suce son pouce ou sa langue, regard flottant.
– Peu de réactions avec l’environnement.
– Se referme sur lui même.
– Paupières à demi-fermées.
– Fréquence respiratoire irrégulière.
– Fréquence cardiaque rapide.
– Impression de malaise, gémit un peu, grimace, bouge fébrilement.
Pleure et peut être inconsolable (très court au début mais s’allonge avec le temps… Mais tu avais remarqué…).

Pourquoi il ne faut pas interrompre le sommeil d’un nouveau né?

Les 4 phases de sommeil chez le nouveau-né

On a vu que le sommeil de ton nouvel arrivant se composait de 4 phases dont deux de sommeils et deux d’éveils. Pendant les deux phases de sommeil, il ne faut vraiment pas prendre l’habitude de le réveiller. Pendant ces deux périodes l’hormone de croissance est produite. Si on coupe le cycle à chaque fois, on coupe la production de cette hormone… Donc éviter des conséquences sur la croissance paraît être judicieux 😉

Alors non ce n’est pas parce que quelques fois tu as du le faire, parce que tu n’avais pas le choix, que ton enfant va avoir des problèmes de croissance.
Il faut seulement y faire attention dans la vie quotidienne à la maison.

Et tu vas me dire: « Oui mais s’il n’a pas mangé depuis longtemps? ». Pas de panique votre bébé ne mourra pas de faim. Un nouveau-né à la capacité de savoir quand il a faim, et quand il a assez mangé (dans la mesure ou bébé est en bonne santé). Si bébé dort, tu ne dois pas le réveiller pour le faire manger, il se réveillera tout seul. C’est dans la phase d’éveil calme que bébé est plus enclin à téter ou à prendre le biberon.

Le sommeil du nouveau-né est différent de celui des adultes mais également de celui du nourrisson. Si les descriptifs du sommeil sur le nourrisson, du jeune enfant et/ou de l’adolescent t’intéresse, dis le moi dans les commentaires 🙂

Sur-ce je te laisse apprivoiser ton bébé,

On se retrouve bientôt dans un prochain article,

Marine GBR

A Lire aussi:

Juil 23

Enceinte quels sont tes droits?

By Marine | Blog

Chère maman bonjour! 😀

Oui je considère que tu es une maman dès le jour où tu apprends ta grossesse. Car c’est à partir de ce moment là, que le mot « responsabilités » prend tout son sens ^^

Aujourd’hui j’ai fait appel à Léa Jamet qui est en Master juriste et conseil d’entreprise. Je lui ai posé toutes les questions qu’une femme qui travaille se posera un jour, quand elle sera enceinte. Il n’est pas évident de tout comprendre au droit quand on ne connait personne dans le milieu.

Si tu te posais encore des questions sur ton congé maternité, ton boulot, et ton salaire, voici 13 questions/réponses pour régler ton problème!

enceinte quels sont tes droits?

 

1) Nouvel emploi: Es-tu obligée de révéler ta grossesse à ton futur employeur?

L’article 1225-2 du Code du travail n’interdit pas à la salariée enceinte de dissimuler sa grossesse lors d’un entretien d’embauche.

Donc en effet, il est possible de ne pas indiquer à ton futur employeur ton état de grossesse.

A rappeler aussi le fait, que la grossesse étant un évènement aléatoire et futur, tu peux aussi ne pas savoir le « destin » de ta grossesse. Donc tu restes libre de décider ou non de prévenir ton futur employeur de ton état de grossesse.

2) Es-tu soumise à une obligation temporelle pour annoncer ta grossesse?

Non aucune obligation temporelle n’est prescrite par le Code du travail.

En revanche, il est tout de même préconisé de prévenir ton employeur de ton état de grossesse le plus vite possible pour bénéficier des mesures protectrices.

L’employeur est tenu d’informer la salariée des effets dangereux sur la grossesse sur l’embryon ou le fœtus lorsque tu exécutes notamment des tâches exposées à certaines substances nocives (article D4152-4 et suivants du Code de travail).

enceinte quels sont tes droits

3) Peux-tu te faire licencier si tu n’as pas annoncé ta grossesse?

Enceinte quels sont tes droits?

Si tu n’as pas annoncé ta grossesse, l’employeur n’est pas au courant de ton état de grossesse. Donc tu restes soumise aux règles de licenciement de droit commun. En revanche, la non-révélation de ton état de grossesse ne peut pas être une cause de licenciement. Il ne peut s’agir que d’un motif personnel (faute) ou un motif économique.

En revanche, tu peux être licenciée pendant ta période d’essai. L’employeur est en effet tenu d’apprécier tes qualités pendant cette période. Il devra justifier auprès du juge (en cas de litige) les raisons de ton licenciement. Et ces raisons sont évidemment appréciées très strictement. En cas de doute sur les raisons avancées, cela sera à ton avantage et donc le maintien de ton contrat de travail sera à supposer.

Au niveau de la forme de cette révélation, en principe il n’existe aucune forme.

  • Cela peut être un certificat médical,
  • Une présomption de grossesse médicalement attestée,
  • Une déclaration par un tiers…etc.

Mais il est toujours mieux de se prémunir contre tout éventuel licenciement. Il est toujours préférable pour toi (mais également pour l’employeur) de se munir d’un certificat médical qui vaut preuve que la grossesse a bien été déclarée auprès de ton employeur.

Sur ce certificat médical, il doit être mentionné, l’état de grossesse, la date présumée de l’accouchement ainsi que la durée potentielle de suspension du contrat de travail après l’accouchement. Même si c’est une formalité non substantielle cela signifie que l’employeur a eu connaissance de ton état de grossesse. Peu importe les conditions de la révélation, l’idée étant que l’employeur soit au courant de ton état de grossesse.

Néanmoins, même si tu as omis volontairement de révéler ta grossesse auprès de ton employeur, et que tu te fais licencier, tu peux tout de même bénéficier des mesures protectrices du code de travail. Et le licenciement devient nul si tu envoies à ton employeur une preuve de ton état de grossesse (donc un certificat médical ou toute autre preuve écrite) dans un délai de 15 jours après la notification de ton licenciement.

4) Vas-tu toucher le même salaire durant toute ta grossesse?

enceinte quels sont tes droits?

Ici il faut prendre en considération deux périodes de travail :

La grossesse pendant le temps de travail hors congé de maternité : Ici tu es encore dans l’entreprise, donc tu peux encore prétendre à l’ensemble des éléments de ta rémunération. Bonne nouvelle ^^

La grossesse pendant le congé de maternité : Alors qu’ici tu n’es plus dans l’entreprise, donc le contrat est suspendu, et ton employeur peut également choisir de ne pas te rémunérer. Tu as toujours le droit aux avantages en nature, à l’intéressement et à la participation. C’est la sécurité sociale qui verse des indemnités journalières comme le précise l’article 333-1 du Code la sécurité sociale. Pour autant certaines conventions collectives peuvent prévoir que l’employeur puisse te verser une rémunération complémentaire.

5) Dans le cadre de ta grossesse, est-ce que tes absences pour des examens médicaux seront décomptées de ton salaire?

L’article L1225-16 du Code de travail, les absences pour examens médicaux sont autorisées. L’employeur est tenu d’autoriser ton absence. Cela n’a aucune conséquence sur ta rémunération. Même dans ces cas d’absences, ce temps sera décompté comme du travail effectif. Donc aucune conséquence sur ta rémunération, sur la détermination des congés payés et pour les droits légaux ou conventionnels pour déterminer ton ancienneté dans l’entreprise.

6) Dois-tu effectuer tout ton préavis, si tu démissionnes?

enceinte quels sont tes droits? L’article L1225-34 du Code du travail dis qu’une femme enceinte peut ne pas effectuer de préavis ni même devoir des indemnités de rupture lorsqu’elle démissionne.

Tu as même le droit de te rétracter de cette démission à tout moment.

En effet, la jurisprudence a constaté qu’une salariée enceinte peut, sous l’effet de la grossesse, avoir des émotions accrues ne résultant pas d’une volonté claire et non équivoque.

Hmm… Vive les hormones! :p

7) Est-ce qu’un aménagement de travail est obligatoire?

Au cours de la grossesse, tu bénéficies d’un aménagement de tes horaires de travail.

Il n’existe pas de dispositions précises dans ce sens dans le Code de travail. Il existe simplement la possibilité offerte pour toi de pouvoir te reposer en s’allongeant dans des conditions appropriées (article R4152-2 du Code de travail).

Néanmoins, les conventions collectives peuvent aménager tes horaires de travail.

8) Est-ce que tu peux être mutée sans ton accord? 

enceinte quels sont tes droits?

L’article 1225-1 alinéa 1 du Code de travail, l’employeur est interdit de prendre en considération l’état de grossesse de la femme pour la muter vers un autre emploi. En réalité, cela vient du principe selon lequel un employeur ne peut imposer à un salarié une modification du contrat de travail sans l’accord du salarié.

!!! À ne pas confondre avec les modifications des conditions de travail qui suppose un simple avis du salarié (alors que la modification du contrat de travail suppose l’accord expresse du salarié). L’état de grossesse ici n’est pas pris en considération.

La mutation est autorisée lorsqu’elle est justifiée par ton état de santé. En effet, ne pas oublier que l’employeur est tenu d’une obligation de sécurité envers ses salariés. Ce changement doit être temporaire et ne doit pas supposer une modification de ta rémunération. Sinon ton employeur encourt à une amende de cinquième classe (article R1227-5 du Code de travail).

9) Peux-tu gérer ton congé maternité comme tu le souhaites?

Tout d’abord, il convient de rappeler la durée légale du congé de maternité (article L1225-17 du Code du travail):

  • Le congé prénatal se compose de 16 semaines avant l’accouchement présumé.
  • Le congé postnatal se compose de 10 semaines après l’accouchement présumé.

Néanmoins, ces durées peuvent être abrégées ou modulées.

Ainsi, tu peux renoncer à tes congés, mais la durée minimale est de 8 semaines. De sorte que ton employeur est tenu de ne pas te faire travailler 8 semaines avant et après son accouchement.

Par ailleurs, tu peux également moduler tes congés : tu peux très bien reporter tes semaines de congés prénatal sur le congé postnatal et vice versa.

Ensuite, il faut aussi préciser que ces durées peuvent être rallongées en cas de congé pathologique c’est le cas par exemple en cas de grossesse difficile. Cette durée va être alors de 2 semaines supplémentaires sur le congé prénatal et de 4 semaines après l’accouchement.

Enfin, certaines conventions collectives peuvent également prévoir d’autres durées de congés maternité. Néanmoins, cette situation créant une inégalité entre les femmes enceintes bénéficiant soit d’une convention collective et d’autre non, fait aujourd’hui l’objet de débat au niveau national comme au niveau européen.

enceinte quels sont tes droits?

10) Tu attends des jumeaux, voir des triplés?! Est-ce que ton congé maternité est allongé?

Les congés de maternités se décomposent en fonction du nombre d’enfants nés.

Ainsi, le congé de maternité peut aller jusqu’à 46 semaines de congés en cas de triplés (article L1225-18 du Code du travail).

11) A ton retour de congé, vas-tu retrouver ton poste et ton salaire? 

Ta grossesse n’a aucune conséquence sur ton retour que ce soit au niveau de ton poste comme au niveau de ta rémunération.

En effet, comme il l’a été précisé ci-dessus, le licenciement est sans cause réelle et sérieuse s’il est justifié par la grossesse.

12) Peux-tu allaiter au bureau? 

L’article R1225-5 du Code du travail dit que tu bénéficies d’une heure par jour travaillée pour pouvoir allaiter ton enfant.

Cette heure peut se répartir à raison d’une demi-heure le matin et une demi-heure l’après-midi.

La période d’arrêt est déterminée entre les deux parties. A défaut d’accord, celle-ci doit être réalisée à chaque milieu de demi-journée.

En revanche, cette demi-heure peut être réduite à vingt minutes si l’employeur a mis en place un local destiné à l’allaitement spécifiquement (Article R1225-6 du Code du travail).

enceinte quels sont tes droits?

13) Peux-tu avoir un congé supplémentaire après ta grossesse?

Oui comme il l’a été précisé ci-dessus ! (Questions 9 et 10)

J’espère que cet article t’aura aidé dans ta réflexion!

On se dit à la prochaine dans un autre billet,

Si tu rencontres des problèmes ou des questions durant ta grossesse, n’hésites pas à me le dire dans les commentaires!

Marine GBR

Articles qui pourraient te plaire: