Périnée: 8 questions que tu te poses

By Marine | Blog

Juin 18

Bonjour à toi !

Aujourd’hui je vais te parler du périnée. On en a toutes un, et tu dois en prendre soin. Je vais t’expliquer pourquoi.Tu ne peux pas reprendre le contrôle de ta grossesse sans maîtriser le sujet du périnée.

Pourtant on en entend très peu parler… Généralement c’est durant votre grossesse qu’on vous en parle en quelques mots.

Par pudeur on s’est finalement dit qu’on allait pas nous en parler. Que c’était tabou.

périnée tabou

Alors je vais te donner quelques infos dessus. Bien sur, on pourrait en écrire plusieurs livres tellement il y a de choses à dire dessus!

Mais j’ai sélectionné les grandes questions qui te seront les plus utiles pour commencer.

1. Le périnée Kesako?

Si on fait un peu d’étymologie on se rend compte que « péri » signifie « autour » et « naos » signifie « temple ». En grecque le périnée veut dire, autour du temple. Il renvoie une image sacrée. C’est d’autant plus compréhensible aujourd’hui quand on sait  pourquoi il est important d’en prendre soin.

Pourtant de nos jours on l’appelle la région honteuse. Le nerf qui innerve notre périnée lui aussi porte le nom de nerf honteux… Ça doit encore être une subtile idée masculine…

Le périnée est un ensemble de muscles qui ferment la partie inférieure de notre bassin. Il joue un rôle très important de soutient, quand les suspensions abdominales des organes que sont notre vessie, vagin, utérus, rectum et intestins, sont relâchées.En effet son rôle de soutient est présent uniquement quand nos ligaments abdominaux ne sont plus efficaces. Ce qui est souvent du par notre position verticale, le poids qu’ils portent, et la pesanteur.

 

 

périnée

Dans la vie de tous les jours ton périnée te serre surtout à contracter, l’urètre et le rectum, pour se retenir d’aller aux toilettes par exemple.

Tu comprends donc que les femmes enceintes, avec le poids de bébé, vont vite avoir besoin d’un périnée efficace. D’une part pour maintenir tes organes à leur place et éviter leur descente (ce qui s’appelle un prolapsus). D’autre part une fois accouchée, pour ne pas avoir de fuites urinaires et autres…

2. Est-ce que les hommes ont un périnée?

Bien sur!!! Ils ont le même que nous!

Ils n’ont pas besoin d’en prendre soin comme nous car ils n’accouchent pas eux. En effet ce sont les grossesses et les accouchements qui mettent à rude épreuve ton périnée. Et plus tu en as plus il peut se détendre. Et tu as plus de chance de rencontrer des petits soucis désagréables.

C’est pour ça que tu dois l’entretenir durant ta grossesse et après ton accouchement pour le rendre plus élastique.

3. Comment sentir son périnée?

sentir son périnée

Pour que se soit plus concret pour toi, voilà une façon de sentir ton périnée. Et également de ne pas le confondre avec tes muscles fessiers. Car même s’ils sont proches, il ne s’agit pas des mêmes muscles.

Dans un premier temps:

Tu peux t’assoir en tailleur. Et ensuite tu essaies de retenir très fort tes urines et tes selles. (Super glamour n’est-ce pas?) 😉

Normalement les muscles que tu sens se contracter, c’est ton périnée.

Dans un deuxième temps:

Maintenant serres les fesses!

Tu vois que c’est assez difficile dans cette position, mais en le voulant tu y arrives quand même. Ça se sont tes muscles fessiers, indépendants de ton périnée.

Périnée et fessiers peuvent cependant travailler ensembles en se contractant en même temps. On appelle ça une synergie.

4. Y a t-il un risque de travailler son périnée durant la grossesse?

périnée grossesse

Non pas du tout! Au contraire, c’est LE moment de s’en occuper, puisqu’on ne nous en a pas parlé plus tôt.

L’accouchement va demander au périnée une élasticité très importante! Déjà bien sollicité durant la grossesse par le poids de bébé, il faut le préparer au mieux pour l’étape finale.

C’est comme une gymnaste qui se lance dans un enchainement complexe. Sans échauffement c’est inimaginable! Elle risque de se blesser.

Pour toi c’est pareil. Tu ne peux pas demander à ton périnée d’être élastique comme ça du jour au lendemain, et de tenir bon lors de ton accouchement. Et l’épisiotomie, j’imagine que tu aimerais bien t’en passer? Je comprends bien mais une des raisons de son existence est bien le manque d’élasticité de ton périnée. Son objectif est alors d’éviter que ton périnée se déchire, dans cette situation.

Alors il existe plusieurs exercices possibles pour travailler la souplesse de ton périnée. Si tu ne les connais pas, ce sera l’objet d’un prochain article certainement. Mais n’attends pas et demandes au professionnel de santé qui te suit de t’expliquer ce que tu peux faire depuis chez toi! Généralement les sages-femmes libérales peuvent vraiment t’aider sur ça.

Et faire du sport comme du yoga prénatal et postnatal sont également une bonne option!

Si tu as eu des cours sur la respiration, saches que ces derniers sollicitent des muscles intéressants pour ton accouchement également.

Donc en attendant de voir ta sage-femme ou ton gynécologue tu peux déjà commencer à faire ces petits exercices. Le pire ennemis de ton périnée est comme pour tout muscle, la sédentarité.

5. Dois-je faire l’exercice du « Stop Pipi »?

Si jamais tu as entendu parler de cet exercice, c’est le plus souvent après ton accouchement à la maternité. Ou par des proches. Si tu ne connais pas, je t’invite à ne pas lire en quoi ça consiste, parce qu’aujourd’hui ce n’est plus recommandé du tout. Passe directement à la question 6.

Pour celles qui voient de quoi je parle. L’exercice qui consiste à contracter son périnée pour arrêter de faire pipi quand on est au toilette, puis de reprendre, puis de re-crontracter, etc. Et bien ce n’est plus du tout recommandé de le faire! Je sais que vous pouvez encore croiser des professionnels vous l’indiquant, mais les études scientifiques ont révélées que ce n’était pas si anodin que ça.

 

stop pipi périnée

Il existe deux grandes raisons pour laquelle ça ne devrait plus vous être demandé:

La première est qu’après un accouchement, cet exercice est relativement dur à faire. Aussi bizarre que ça puisse paraitre si tu n’as pas encore accouché, saches que beaucoup de femmes n’y arrivent pas, ou pas à chaque fois. La première conséquence, est que ça vous mine le moral… Et honnêtement, les hormones prennent suffisamment soin de nous miner le moral durant cette période, sans parler du baby blues. Alors pas besoin d’en rajouter une couche, tu ne crois pas?

triste périnée

La deuxième pose encore plus problème. Arrêter aussi souvent la miction qui se déroule normalement, va venir à terme dérégler le système urinaire. Vous allez avoir une vessie instable, qui va se contracter subitement, et provoquer des accidents désagréables. En fait cet exercice va à l’encontre de tous les bénéfices qu’on pensait obtenir en le faisant régulièrement…

6. Ne pas confondre élasticité et détente

Bon d’accord, c’est pas une question…

Mais c’est un point très important!!! L’objectif est d’avoir un périnée élastique et non détendu.

Un périnée élastique, ce sont des muscles efficaces, étirables, et résistants. A l’image d’un élastique à cheveux neuf, il est tonique, mais étirable. Il est très efficace pour nous accrocher les cheveux.

Contrairement à un périnée détendu, flasque, sans tonus. Il est comme ce même élastique à cheveux mais usé, qui ne serre plus rien, qui tombe sans arrêt, qu’on doit raccrocher en permanence.

S’il est détendu votre périnée devient inutile, il ne permet plus de soutenir vos organes quand vos ligaments abdominaux seront insuffisants. Tandis qu’un périnée élastique, reviendra plus facilement en place après votre grossesse et accouchement. Il continuera d’être utile, et vous aurez moins de problèmes par la suite, comme vu plus haut dans cet article.

périnée élastique

7. Est-ce que ça permet d’éviter l’épisiotomie?

Oui et non. Rien ne peut éliminer à 100% le risque d’avoir une épisiotomie. Si quelqu’un vous dit le contraire, méfiez-vous. Tout simplement parce qu’il y a plusieurs raisons pour lesquelles on va procéder à une épisio. Votre périnée n’est pas toujours la raison principale.

En revanche comme l’élasticité du périnée est une des raisons pouvant amener à ça. On peut dire que travailler son périnée pour le rendre plus élastique fait diminuer la probabilité d’en avoir une.

8. Comment prendre soin de son périnée après l’accouchement?

sport périnée

Alors première façon, celles dont tu es surement au courant, ce sont via les séances de rééducation du périnée. Une fois à la maternité, tu reçois plusieurs informations importantes avant de rentrer chez toi. Dont celle de prendre rendez-vous dans 6 semaines avec ton gynécologue/sage-femme pour vérifier que tout vas bien. C’est à ce moment que tu auras normalement les prescriptions pour faire des rééducations du périnée. Selon ta région et les professionnels qui t’entourent, cela peut être avec une sage-femme, ou un kiné.

On va te demander pendant ces 6 premières semaines, de ne pas porter de charges lourdes, justement pour préserver ton périnée.

Par contre il existe du yoga postnatal, conçu exprès pour cette période après accouchement. Il permet de reprendre une activité sportive douce. C’est bon pour tes muscles mais aussi beaucoup pour ton moral! Prendre soin de toi est très important, plus que tu ne le crois après ton accouchement. 🙂

Si tu as d’autres questions n’hésites pas les laisser en commentaires, je serais ravie d’y répondre 😉

Marine GBR

About the Author

En ce moment, Marine doit être encore en train de faire des recherches et de rencontrer des professionnels. Tout cela pour un objectif: t'apprendre à vivre sereinement ta grossesse et ta maternité.

(1) comment

Add Your Reply